Les accidents de travail à la SNCF

Les accidents de travail à la SNCF

Dans un environnement professionnel les accidents ne préviennent pas. Ils peuvent survenir à tout moment, même avec le maximum d’attention des employés. Voici quelques lignes pour parler de ces accidents de travail au niveau de la SNCF.

Les étapes à suivre en cas d’accident à la SNCF

En cas d’accident de travail, il existe des démarches à suivre. En premier lieu, il faut aviser l’employeur ou le responsable de la SNCF dans les 24 heures. Cela se fait avant la fin du service de la victime. En second lieu, ce sera au devoir de cet employeur de déclarer l’accident, dans un délai de 5 jours qui suivent sur l’imprimé SNCF numéro 1097, à travers la « déclaration d’accident du travail ». Une copie de la présente déclaration sera alors remise au déclarant, suivie d’une feuille d’accident de travail. Tous ces papiers sont à remettre au sein des professionnels compétents dans le domaine de la santé auquel qui intervient dans le cadre de son accident. Il est à noter que l’ensemble de ces dossiers est à conserver précieusement.

Le contenu de la demande lors du signalement

La déclaration d’accident de travail doit contenir certaines informations. Cela concerne entre autres la description des faits, l’heure précise de ceux-ci, l’horaire de travail effectif le jour de l’accident avec les circonstances précises ainsi que les noms de témoins ou des personnes informées (agent SNCF).

Par ailleurs, la consultation d’un médecin est catégorique après un accident de travail afin d’établir un certificat médical. Dans ce certificat doit y figurer quelques volets qui vont indiquer avec précision l’état de santé de l’employé après l’accident sur son lieu de travail ou sur le trajet qui l’y mène. Le contenu de celui-ci énumère la localisation et la nature des lésions avec les éventuels symptômes, ainsi que les conséquences éventuelles de l’accident. Il est à noter que le certificat médical est obligatoire et doit être rédigé sur imprimé. Au cas où la victime d’un accident de travail ne détient pas de certificat médical conforme, sa déclaration d’accident pourrait être nulle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *